Organiser la Data du Foncier

ODF – Organiser la Data du Foncier

Le comité ODF (Organiser la Data du Foncier) réunit plus d’une centaine de structures publiques et privées souhaitant œuvrer collectivement à l’amélioration de la disponibilité, de la qualité et de l’usage des données foncières et immobilières en France.

Lancé en 2019 au moment de l’ouverture des données DVF (Demande de Valeurs Foncières), le comité ODF est un porte-parole des utilisateurs auprès des institutions, de plus en plus nombreuses, qui ouvrent des données sur les thématiques foncières et immobilières. La diffusion de données ne suffisant pas à assurer une bonne connaissance des territoires et des marchés, le comité fonctionne aussi comme un centre de ressources dans lequel est développé une connaissance partagée des sources, des méthodes et des bonnes pratiques liées à leur exploitation. Pour cela, plusieurs ateliers thématiques sont mis en place chaque année en fonction de l’actualité de la donnée et des besoins des participants.

Animateurs du comité ODF

Alexandre Coulondre

Alexandre Coulondre

Co-animateur du comité ODF (pilotage)

Alexandre Coulondre est spécialiste des données et des marchés immobiliers. Il est chercheur universitaire associé au LATTS (laboratoire de l’Ecole des Ponts Paristech) et consultant indépendant auprès des acteurs de l’immobilier et des territoires (DIT Conseil). Il anime le comité ODF depuis son lancement au sein du LIFTI.

Pauline Lunard

Pauline Lunard

Co-animatrice du comité ODF (en charge du GnDVF)

Pauline Lunard est urbaniste, et elle est chargée d’études à l’Etablissement Public Foncier Nord-Pas de Calais.

Laurent Escobar

Laurent Escobar

Co-animateur du comité ODF (en charge du club entreprises)

Laurent Escobar est Associé dirigeant d’ADEQUATION, société spécialisée dans l’observation et l’étude des marchés immobiliers.

Mathilde De Sulzer Wart

Mathilde De Sulzer Wart

Co-animatrice du comité ODF (en charge des groupes de travail)

Mathilde, gérante associée de Sogefi Ingénierie Géomatique, définit avec ses équipes la stratégie à mener autour des deux expertises propres à Sogefi : la donnée et le développement de portail cartographique web. Mathilde s’appuie sur l’essor de l’open data pour apporter une nouvelle dimension à Sogefi par la proposition de nouveaux services pour transformer la donnée en prise de décision pour le territoire.

Saïd Djemaï

Saïd Djemaï

Co-animateur du comité ODF (en charge des groupes de travail)

Saïd Djemaï, est en poste au Cerema Hauts-de-France depuis mars 2021 en tant que chef de projet Datafoncier. Il a la charge de l’animation et du pilotage des données foncières que le Cerema retraite et produit (DV3F, Fichiers Fonciers, etc.). Il a également passé une partie de sa carrière à la DGFIP ainsi que dans l’enseignement des mathématiques.

Ressources vidéos

LIFTI : l’ouverture de la donnée Demandes de Valeurs Foncières (DVF)

Vers un référentiel des bâtiments en Open Data

Ce que la data fait au marché

Groupes de travail

Vulnérabilité écologique des marchés immobiliers

Montée des eaux, sécheresse, intempéries… Le réchauffement climatique impacte le fonctionnement des marchésimmobiliers. Cet atelier vise à réfléchir aux données, concepts et méthodes permettant d’appréhender les impacts locaux de ce réchauffement.

Club des utilisateurs de la BDNB

Mené en collaboration avec le CSTB, institution émettrice de la base de données sur les bâtiments (BDNB), cet atelier vise à mener des expérimentations et à partager des retours d’expériences sur cette source.

Usages du RNIC

Cet atelier vise à identifier les opportunités et les limites des données du Registre National des Copropriétés (RNIC) récemment proposées en Open Data, ainsi qu’à développer des usages statistiques et opérationnels de la source.

Usages de MAJIC Open Data

Cet atelier vise à identifier les opportunités et les limites des données MAJIC concernant les personnes morales récemment proposées en Open Data, ainsi qu’à développer des usages statistiques et opérationnels de la source.

GnDVF

Le Groupe national DVF (GnDVF) est né en 2014 avec l’objectif de faciliter l’exploitation professionnelle des données DVF (Demande de Valeurs Foncières), dont l’accès était réservé uniquement aux acteurs publics à cette période. Les groupes de travail techniques du GnDVF ont permis notamment de façonner un modèle conceptuel de données (MCD) et une nomenclature des biens aujourd’hui mises en œuvre par le CEREMA dans les données DVF+. Depuis 2019 et l’ouverture complète des données DVF, le GnDVF s’est associé au LIFTI pour que l’expertise des acteurs publics rencontre celle des nouveaux ayants-droits de la donnée, notamment celle des entreprises privées et des centres de recherches universitaires.