La reconquête des friches en Occitanie

A l’occasion de la 1ère journée régionale pour la reconquête des friches en Occitanie, qui s’est tenue à Toulouse le 27 mars 2018, la Région Occitanie et ses neuf partenaires ont lancé un Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) visant à mobiliser les acteurs régionaux, publics ou privés, afin de répertorier et de requalifier des friches sur leur territoire.

Créer une synergie autour de la politique régionale d’aménagement

Ce partenariat ambitieux est porté par la Région, l’Etat, l’ADEME, le BRGM, la Caisse des Dépôts, l’EPF d’Occitanie, l’Union Régionale « les CAUE d’Occitanie », et les agences d’urbanisme de Toulouse, Nîmes-Alès et Perpignan.

Faisant écho à la démarche « Occitanie 2040 », en cours d’élaboration, ce programme de « reconquête des friches » est une opportunité pour les collectivités de revaloriser leur territoire tout en menant une politique de lutte contre l’étalement urbain et l’artificialisation des espaces naturels et agricoles.

Seront prioritaires les projets qui répondront à des enjeux urbanistiques, économiques ou de développement durable, comme la création de logements, de pôles d’échanges multimodaux, d’activités économiques ou d’infrastructures d’énergies renouvelables, ….

Cette journée régionale, rassemblant près de 250 participants, a été l’occasion de mettre en avant des recommandations et des  pistes d’actions opérationnelles pour la reconquête des friches. Différents intervenants ont fait part de leurs expériences : des experts (Patricia SAVIN, Marc KASZYNSKI, Laurent GALDEMAS), des collectivités ayant déjà réalisé un important travail de requalification de friches (comme Frontignan, Lavelanet ou Graulhet) ou des membres du partenariat régional, comme l’ADEME et le BRGM.

La volonté d’animer un véritable réseau sur les friches

Chacun des 10 partenaires de l’AMI est mobilisé en fonction de ses compétences afin d’accompagner les projets retenus pour les mener au stade opérationnel.

Ce programme a donc aussi la vocation de créer un réseau autour de la question des friches urbaines et industrielles, qui touchent une majorité de collectivités de la région, quelles que soient leurs tailles. Pouvoir mettre en relation des collectivités, les services de l’Etat, des entreprises privés, des associations ou des acteurs de la recherche et du développement, est également l’un des objectifs de ce programme.

Les dossiers de candidature devront présenter le projet dans son ensemble, avec le descriptif général, le montage et le calendrier opérationnel, les résultats escomptés, ainsi que les compétences techniques et les éléments financiers mobilisés et attendus.

Tous les éléments d’informations sur l’AMI régional sont disponibles sur : https://www.laregion.fr/friches-occitanie