LIFTI œuvre en faveur du renouvellement urbain et pour une réutilisation des espaces en alimentant l’économie circulaire du foncier.

Pourquoi LIFTI lance-t-il une campagne d’inventaire des inventaires de friches ?

1) Il n’existe plus en France d’inventaire national de friches

En dehors des données  BASIAS (anciens sites industriels) et BASOL gérées par le BRGM, il n’existe plus de démarche d’envergure nationale permettant de mieux appréhender et de suivre la question des friches.

2) LIFTI, dans sa mission d’intérêt général, souhaite développer, en mode collaboratif, des outils utiles à la réalisation d’inventaires de friches : méthodologies, référentiels, guide de la qualité, diffusion de bonnes pratiques.

3) La typologie des friches s’est diversifiée.

Au-delà des friches industrielles, les friches commerciales, de services, agricoles,… se sont développées.

Tous les territoires sont désormais concernés.

Comment pouvez-vous contribuer ?

La mission d’étude et de recensement sera réalisée sous le pilotage* de LIFTI par Centrale Lille Projets d’avril à septembre 2018. Elle comporte deux volets principaux : 1) recensement et qualification des inventaires en France métropolitaine et en Outre Mer ; 2) analyse méthodologique, relevé de bonnes pratiques et recommandations en vue de l’élaboration d’un référentiel.

(*)Le groupe de pilotage de LIFTI comprend : Elsa Limasset (BRGM), Didier Margot (ADEME), Christine Lafeuille (Métropole Européenne de Lille), Marion Michel (EGIS), Marc Kaszynski (LIFTI), Lucien Bollotte (LIFTI), Dominique Frugier (LIFTI).

Si vous connaissez l’existence d’un inventaire passé ou actif de friches, merci de rapporter cette précieuse information.

Rendez-vous sur WIKIFRICHES  et répondez  aux questions tout en pouvant vous exprimez librement.

Vous pouvez aussi transmettre un message à contact@lifti.org

LIFTI vous remercie de votre contribution. Les contributeurs identifiés seront destinataires de la présentation finale de l’étude.